Un lexique pour les recruteurs IT

Table des matières

Il y a 15 jours, j’ai annoncé sur LinkedIn que je mettais en vente un lexique dédié à celles et ceux qui recrutent dans la tech. C’est un projet auquel je pense depuis plusieurs mois (depuis le 1er confinement en fait). A la base, il était réservé aux personnes qui suivent mes formations mais j’ai décidé de le rendre plus largement accessible.

Dans cet article, je vous explique pourquoi j’ai décidé de rédiger ce lexique et je partage avec vous les premiers retours 🙂. Si vous êtes pressé et que vous souhaitez simplement l’acheter, rdv ICI

1/ Le rôle du recruteur IT

Quand j’ai commencé à recruter dans la tech en 2013, les premiers mois ont été compliqués: pour moi c’était un peu comme débarquer dans un nouveau pays et je ne parlais clairement pas la même langue que les gens autour de moi 😁

Comme beaucoup de recruteurs, je n’ai pas eu de formation sur les métiers ou sur l’environnement IT: dès le 1er jour, mon job c’était de trouver les candidats dont on avait besoin. Et mon manager de l’époque m’a dit plusieurs fois « tu n’as pas besoin de comprendre, utilise juste les bons mots-clés » 😑 Mais comment faire pour identifier les bonnes personnes si on ne comprend pas ce qu’elles font et le vocabulaire dans les CV?

Je pense que c’est ce qui génère des tensions très fortes entre candidats et recruteurs

👉Les recruteurs essaient d’être curieux et de faire des recherches mais on ne leur demande pas d’être des experts: ils ne sont pas sensés valider les aspects techniques des candidatures…

👉Les candidats peuvent être très durs avec les recruteurs qu’ils estiment souvent incompétents: ils leur reprochent de ne rien comprendre à leur job et d’être inutiles (je reste polie…)

2 messages représentatifs du « décalage » entre recruteurs et candidats

La question qui revient régulièrement dans la conversation est « Peut-on recruter dans l’IT sans connaissance technique? Ma réponse 👉 oui on peut mais ce sera plus simple et plus agréable pour tout le monde si en tant que recruteur vous avez des repères et un socle de connaissances, le fameux « vernis technique« .

2/ La difficulté de se former/ de s’informer

Si vous recrutez dans la tech et que vous avez reçu une formation sur l’environnement IT, le vocabulaire, les métiers, vous pouvez vous considérer chanceux! La plupart du temps, on apprend au fur et à mesure. Et on vit de grands moments de solitudes avec les candidats, à la fois pendant la lecture des CV/ profils LinkedIn et pendant les échanges téléphoniques ou écrits. Certains recruteurs m’ont confié que c’était parfois une souffrance et qu’ils avaient le sentiment de ne pas être à la hauteur ou crédibles…

Je ne considère pas que ce soit uniquement à un employeur de former ses recruteurs. Pour moi, l’apprentissage fait partie intégrante du métier. Mais je sais aussi que ce n’est pas forcément facile d’apprendre seul:

⏲ vous n’avez pas toujours le temps (ou alors ce sera très souvent sur votre temps libre/perso)

🤯 vous ne savez pas par où commencer vos recherches ni à quelle source vous fier (trop d’infos tue l’info)

🇬🇧 beaucoup de ressources sont en anglais et vous êtes « fâchés » avec la langue de Shakespeare

Vous avez aussi peut-être des collègues super sympas (développeurs et autres profils techs) qui n’ont pas toujours le temps de répondre à vos questions et dont les explications restent parfois obscures. Les candidats peuvent aussi vous donner des explications et vous aider à mieux comprendre leur métier et certains termes (c’est un bon réflexe, n’ayez jamais peur de dire que vous ne comprenez pas!)

Le problème c’est que du coup, vous n’avancez pas. Vous avez peut-être envie de suivre une formation mais vous ne pouvez pas pour X raisons: votre CPF est vide et vous n’avez pas le budget, vous ne souhaitez pas en parler à votre employeur, vous en avez parlé à votre entreprise mais elle refuse de la financer, vous manquez de temps (ça c’est une fausse excuse!😉)

3/ Un lexique pensé pour vous

Je suis passée par toutes ces étapes: j’ai passé des heures à lire des articles, à ouvrir 50 onglets sur mon PC pour comprendre une définition (avec l’impression de n’avoir rien compris du tout 😱). J’ai discuté avec mes collègues et avec les candidats, j’ai écouté des podcasts, j’ai suivi des webinaires…Il m’a fallu plusieurs mois (et même plusieurs années) avant de commencer à me sentir crédible en tant que recruteuse IT.

En discutant avec des recruteurs et des professionnels de la tech de mon réseau, je suis arrivée à la conclusion suivante: ce serait quand même cool d’avoir un lexique en français, avec des définitions simples des termes qu’on rencontre le plus souvent quand on recrute dans l’IT.

Et après plusieurs semaines de travail, c’est ce que je vous propose, sous la forme d’un e-book à un prix accessible. Evidemment un lexique ne remplacera jamais une formation mais il vous permettra d’avoir quelques repères, surtout si vous débutez dans ce domaine.

Voici la liste des mots que vous trouverez dans « Les mots de l’IT: 80 termes à connaître quand on recrute dans la tech« 

Index des 80 termes définis dans ce lexique

Je vous propose donc:

  • 80 définitions simples mais pas simplistes
  • relues et validées par des professionnels de la tech (développeurs, sysadmin, consultants infra, DevOps etc…)
  • 4 pages dédiées aux langages de programmation les plus courants

👉 d’économiser du temps, une ressource précieuse quand on est recruteur

👉 un document unique où sont rassemblés 80 mots que vous croisez probablement tous les jours (en tout cas souvent)

👉 une source fiable, validée par des pros

Près de 200 recruteurs l’ont acheté depuis sa mise en ligne, voilà quelques retours:

🤩

Alors si vous avez envie de comprendre un peu mieux vos candidats, vos collègues, vos clients, vous savez ce qu’il vous reste à faire 👇

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Découvrir plus d'articles...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *